Une autre façon de suivre la propagation du coronavirus

Même si le nombre de cas continue d’augmenter en Italie comme le montre le graphique linéaire, les données tracées sur une échelle logarithmique donnent une meilleure image de la propagation du virus en montrant que le taux d’infection n’est plus exponentiel en Italie alors qu’il augmente aux États-Unis. Par conséquent, l’échelle logarithmique met en évidence que les mesures de crise mises en œuvre par le gouvernement italien donnent des résultats positifs, mais qu’il n’y a aucun signe de ralentissement de la propagation aux États-Unis.

« Ces courbes qui montent en flèche racontent une histoire alarmante. Mais les graphiques logarithmiques peuvent aider à révéler quand la pandémie commence à ralentir ».

– Kenneth Chang 

Chang K., Une autre façon de suivre la propagation du coronavirus. The New York Times, 20 mars 2020

Article original: https://www.nytimes.com/2020/03/20/health/coronavirus-data-logarithm-chart.html